[Interview] Hélène Rock Photographie

Bonjour à tous! Je suis le travail d’Hélène depuis déjà quelques années maintenant et j’ai eu le plaisir de réaliser un interview de cette jeune photographe (de 24 ans seulement!) pour vous faire découvrir ses photographies qui nous font voyager à travers différentes époques historiques mêlées de romantisme et de poésie. Vous êtes prêts? C’est parti!

helene anarkia photographie

  • Qui es-tu et comment es-tu entré dans le monde de la photographie ?

Bonjour ! Je m’appelle Hélène, j’ai 24 ans, 2 charmants enfants, je vis à Aix en Provence et je suis entrée il y a bien longtemps comme modèle sous le pseudo de « AnarkiA » dans l’univers de la photo. C’était il y a presque 10 ans -oui j’étais précoce- et j’ai voulu évoluer, faire des photographies plutôt que de poser simplement pour les autres. J’ai monté mon entreprise en 2010 et j’ai commencé à privilégier la photo d’art et l’enseignement à partir de 2013.

photographe français

  • Où puise-tu ton inspiration ?

Mes principales sources d’inspiration sont les gens que je photographie et qui souvent deviennent d’intimes amis, car j’ai besoin de les ressentir, d’être proche de ce qu’ils sont. C’est également l’Art d’une façon générale avec la peinture (baroque, impressionniste, préraphaélite, de cour, renaissance…), la littérature et la photographie mais tout de même principalement l’Histoire, ma passion principale.

c'est à vous ma soeur

  • Quelle est l’une des photographies dont tu es la plus fière ? Pourquoi ?

J’ai beaucoup de mal a être fière de mes photos en général, j’aimerai toujours les refaire moins de deux semaines après les avoir présenté et devoir faire des sélections, pour des expositions par exemple, est vraiment difficile. Je dirais néanmoins que je suis fière de mes séries « C’est à vous, ma soeur » sur la condition de la femme au XVIIIe siècle et de ma série « Florescence Picturale » sur le cycle de vie et de mort de la fleur. Ma série « Carmin » et quelques autres comme « Les derniers soirs de nos vies » me suivent depuis leur présentation au public et m’incarnent aux yeux de ceux qui me connaissent.

photographie portrait

  • Si tu étais toi-même la modèle, quel personnage de film/série/livre/historique incarnerais-tu ?

Quand j’étais modèle, je n’incarnais pas de personnages et aujourd’hui je demande à mes modèles qui sont principalement comédiens de toujours puiser dans l’inspiration du personnage qu’il soit réel ou pur produit de mon imagination (nous lui inventons alors une condition et une histoire). Je fais des auto-portraits ou je m’incarne un peu mieux que je ne le suis au sein de ma propre vie mais si je devais incarner un personnage pour un projet, j’aimerai être une femme historique actrice de sa propre vie comme une médecin illégal ou une reine déchue à l’instar de Catherine de Suède. J’aime les personnages forts qui aident à trouver une direction, une profondeur, un but à la vie, bien que les mondaines passant leur temps à recevoir et visiter sans autre dessein me passionnent également par leur flegme.

photographie fantastique

  • Quelles sont tes autres passions hormis la photographie ?

La photographie est pour moi le moyen d’illustrer l’imaginaire que le livre et l’art des autres font naître dans mon esprit. Ce n’était pas nécessairement une passion à la base, mais j’ai pris goût à l’optique et à la technique que j’enseigne aujourd’hui. Je suis donc passionnée de littérature mais c’est très vaste, c’est plus un complément de vie essentiel à l’ensemble de mon apprentissage, qu’il soit humain ou matériel, qu’une passion. L’Histoire donc, constitue la base de tous mes hobbies (lectures, séries, films and co), j’aime toutes les périodes et toutes les informations relatives. Enfin, la condition de la femme me passionne, l’obstétrique également ainsi que la médecine et la biologie. Je pourrais évidemment ajouter « la nature, les enfants, les animaux, la musique » mais cela me semble intrinsèque à mon métier et à mon mode de vie…

Site webFacebookInstagram

Hélène organise actuellement un projet de financement participatif pour créer son artbook de rétrospective « La mémoire des chênes« , vous pouvez la soutenir sur Ulule!

Je remercie Hélène pour cet interview, cela faisait longtemps que j’en n’avais plus fait alors j’espère qu’il vous a plu et que vous avez apprécié son univers!

Commentaires Facebook
(Visité 61 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up