S’accepter tel que l’on est

 

photographie nounours

(Crédit photo: ???)

 

L’acceptation de soi, c’est toute une histoire chez moi. Niveau personnalité – caractère, je m’accepte et avec fierté. Mais pour l’apparence physique, c’est tout autre chose… Je parais plus jeune que mon âge, pas seulement de quelques années mais de beaucoup. Lorsque j’aurais la trentaine – la quarantaine, cela sera un avantage mais pour le moment, je fais face aux remarques des autres sur ma jeune apparence…

 

 

ça (zut, comment on fait pour mettre le « ç » en majuscule?), c’est la réaction des gens lorsque je leur dis mon âge. Pas pour tout le monde heureusement mais j’ai TOUJOURS eu droit à: « waoh, tu fais beaucoup plus jeune! ». Pour les gamins irrespectueux qu’on peut croiser dans la rue, j’avais eu droit à: « c’est pas vrai, tu mens! » #prends-toi-cette-tarte-dans-ta…

 

facepalm

 

Le pire, c’était celle-là: « -Quoi, t’as 18 ans?! *crie à son pote au loin* Heyyyyy, deviiine elle a quel âââgeee!? » Limite, je suis un animal de cirque devant Question pour un Champion. (Celui qui arrive à trouver mon âge d’un seul coup sans me connaître, ouais, ce serait vraiment un champion!)

 

Je fais 1m48 (oui, vous avez bien lu) et je suis très mince (malgré moi), on peut facilement me confondre pour une collégienne si je sors sans maquillage et lorsque j’en mets, je ressemble  max à une lycéenne. Qui aurait pu deviner que j’ai fini les études, que je suis maintenant chef d’entreprise et que j’ai 24 ans? Mon visage de jeunette n’aide pas mais sur ce point-là, je m’en fiche, je l’aime mon visage!

 

Il y a quelques jours, je sortais des courses, je passe devant un petit gamin qui me demande mon âge. (Non, mais en quoi ça vous regarde, allez regarder Pokemon, faire du vélo, manger des glaces au lieu de demander mon âge!) Je l’ai ignoré et j’ai fais comme si je ne l’avais pas entendu. Moi, méchante? Non, juste trouillarde. J’avais peur de sa réaction et de ce que je ressentirais par la suite, alors, j’ai préféré fuir et ignorer la question.

 

Sauf que voilà, à un moment ou à un autre, il faut apprendre à s’accepter soi-même sous toutes les coutures. Accepter notre image. Être fière de ce qu’on est. Tant pis si cela ne correspond pas aux attentes des autres. Tant pis s’ils ont des réactions démesurées. On n’a pas à avoir honte de nous-même!

 

Commentaires Facebook
(Visité 9 fois, 1 visites aujourd'hui)

Comments

  1. S’accepter, c’est la clé. « Ce que les autres te reprochent, cultive-le » disait Cocteau. C’est beau et c’est vrai, et ça aide tellement à s’accepter ;-) gros bisous!
    PS: je ne sais pas non plus écrire le C cédille en majuscule ^^

  2. Je te comprends tellement :) Je parais aussi plus jeune que mon âge. Ça m’handicape surtout sur le plan professionnel, j’ai du mal à être prise au sérieux, parfois ! Comme tu le dis, dans quelques années, on s’en vantera ! Aujourd’hui, on fait avec et parfois ça aide aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *