Suivre nos rêves malgré Eux

 

suivre reves

(Crédit image: ???)

 

Eux, ce sont les gens qui ne croient pas en nos rêves. Eux, ce sont peut-être aussi notre entourage qui ne croient pas en ce que l’on fait et qui nous remplissent de doutes et de peurs. Eux, ce sont ceux qui jugent nos projets comme étant une perte de temps. Eux, ce sont ceux qui ont eu peur de prendre des risques pour réaliser leurs propres rêves. Eux, ce sont ceux qui mettent des petits obstacles illusoires sur notre chemin déjà chargé d’embûches. Eux, ce sont ceux qui critiquent les gens qui arrivent à sortir de leur zone de confort.

 

Mais j’ai choisi de ne pas écouter Eux mais de m’écouter Moi. Ce sont mes rêves et les miens, c’est donc à Moi qu’ils parlent et pas à Eux. C’est donc à moi de construire mon propre chemin et ne pas laisser les autres détruire le mien. Je suis consciente des obstacles et des défis mais je suis aussi consciente de mes aspirations.

 

J’ai 24 années derrière moi. Je suis encore jeune oui et j’ai encore des choses à vivre devant moi mais il n’empêche que c’est pas parce que je suis jeune que je n’ai pas connu de moments difficiles. Je suis jeune mais j’ai aussi appris des leçons, vécu des expériences et tous les jours, j’apprends de mieux en mieux à me connaître.

 

Je sais ce que je vaux et je sais ce que mes rêves valent. Et je sais que ces rêves valent la peine d’être réalisés. J’ai compris que « réussir dans la vie » peut être interpréter de manières différentes. Il y a la réussite comme la société le voit: grande maison, belle voiture, grande famille, etc, et il y a un autre type de réussite que seuls ceux qui écoutent leur âme peuvent comprendre. Une sorte de réussite qui nous donne l’impression d’avoir accompli une vie qui a du sens, d’avoir réaliser quelque chose qui nous tenait à coeur, d’avoir apporter sa petite contribution au monde. Une réussite intérieure qui fait que même s’il pleut dehors, il y a toujours du soleil en nous. Que même si on n’a pas réussi à accomplir les critères de « réussite en apparence », on se sent quand même heureux. Et du vrai bonheur qui provient de ce qu’on a fait dans la vie, pas de ce qu’on vient d’acheter ou de recevoir. Et moi, c’est cette réussite là que je cherche à atteindre. Une richesse intérieure peut-être même plus difficile à posséder qu’une richesse extérieure.

 

 

Maintenant que je sais ce que je veux, j’écoute mon intuition et j’agis. J’ai réussi à dépasser de nombreux obstacles par le passé et je sais que quoi qu’il arrive, je réussirais à faire face comme j’ai toujours réussi à le faire jusque là. (Merci Dr Susan Jeffers avec son livre Tremblez mais Osez – lien d’affiliation – ben oui, faut quand même un peu de sous pour réaliser ses rêves, non? =p)

 

 

J’imagine que tous entrepreneur est passé par cette case: « lâchez-moi la grappe! », non? Ces gens et même notre famille et nos amis qui nous rabâchent le cerveau avec leur job alimentaire, les études scolaires: « mais prends un vrai travail, faiblarde! »

Les membres de ma famille étaient comme ça au début, et ouf, maintenant, ils ont enfin accepté. Je dois vous dire que ça a été un vrai challenge et qu’à chaque fois qu’ils parlaient de mon entreprise, j’étais comme Buffy sur le gif là-haut là (nostalgie avec la Trilogie du samedi sur M6).

D’ailleurs, si vous avez envie de raconter vos expériences « lâchez-moi la grappe », à défaut qu’ils vous lâchent, n’hésitez pas à vous lâcher dans les commentaires!

 

 

Commentaires Facebook
(Visité 17 fois, 1 visites aujourd'hui)

Comments

  1. Très bel article !
    Tu as tout à fait raison, chacun voit sa vie comme il l’entend ! Et c’est parfois difficile de se détacher du système car quand on est plus dans le moule on fait face à des obstacles et on est plus vraiment compris des autres…
    J’adore le titre du livre « Tremblez mais osez » ça résume bien mon état d’esprit !
    En tout cas je te souhaite de continuer dans cette voie là et de réaliser les rêves que tu as !

  2. Superbe article, je ressens la même chose et j’entends surtout la même chose de la part de mes proches.
    Tremblez mais osez a été mon premier livre de développement personnel, et depuis je le recommande à tout le monde, surtout à ceux qui projettent leurs peurs sur moi !

    Alors bravo et continuons à suivre notre intuition !

  3. Super article, je me reconnais dans ce que tu écris. Mon livre de prédilection en ce moment c’est : « Ces personnes qui vous empoisonnent l’existence » de Lilian Glass et ça m’ouvre les yeux sur pleins de choses. Je le recommande.

    Encore une fois, merci!

Répondre à Elodie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up