Ce n’est pas du tout le genre de billet que je pensais écrire sur ce blog mais je pense qu’il pourra servir à tout le monde et qu’il pourra prévenir les gens à ne pas tomber dans le piège de ces sociétés malhonnêtes que sont KSM et Sasha Distribution.
Hier, j’ai découvert jusqu’où les gens pouvaient aller pour gagner de l’argent et c’est pas du tout joli.

 

 

C’est vraiment triste de savoir qu’il y a des personnes malhonnêtes à ce point qui s’enrichissent sur le dos d’un autre en utilisant toutes sortes de méthodes peu scrupuleuses. J’explique l’histoire, attention, ça va être très long, autant vous raconter tous les détails au cas où vous aurez affaire à ces deux sociétés qui arnaquent les gens depuis 2 ans.

 

En novembre 2013, ma mère reçoit la visite d’un soi-disant conseiller EDF qui est, en réalité, une personne travaillant pour la société KSM. Ce que vend cette société, un dépannage pour le gaz, électricité, eau… un truc moins cher que EDF et je-sais-pas-quoi et nous pousse à souscrire à leur abonnement. Ma mère répond que c’est mon père qui décide de tout ça, le conseiller lui demande donc une facture EDF pour remplir les informations concernant l’identité de mon père (nom, prénom, blabla). Je n’étais pas là au début donc je n’avais pas trop compris pourquoi il avait demandé une feuille EDF pour ce genre d’info. Ma mère le lui passe. Souci qui a échappé à ma mère? Sur cette feuille EDF, il y a les coordonnées bancaires de mon père et le conseiller a donc profité de cela pour copier les coordonnées à notre insu.

Il nous donne ensuite un double de la feuille en disant que si on voulait conclure le contrat, il fallait renvoyer cette feuille avec notre signature. Bon, bien sûr, nous n’en avons pas voulu de cet abonnement, nous n’avons donc rien donné, rien envoyé. Nous pensions que l’affaire était close.
Mais surprise! Il y a quelques jours, mon père reçoit deux produits de Sasha Production alors qu’il n’avait rien commandé.

 

johnny-depp-panics

 

Il consulte son compte bancaire et horreur! 9.50€ + 50€ ont été prélevé en janvier 2014 mais aussi en novembre et décembre 2013! Nous faisons des recherches sur le net et nous découvrons que la société KSM et Sasha Distribution travaillent ensemble pour faire des ventes forcées aux personnes en leur baratinant tous un joli discours et en leur faisant signer un contrat à-la-va-vite ou encore en leur volant leurs coordonnées bancaires (en leur demandant leur facture EDF où ils copient les coordonnées). Il y a même un reportage qui montre comment ils procèdent: Quand les assurances nous piègent (à partir de 43mn, ils parlent de KSM).
Cela me dégoûte de les voir agir ainsi de manière si naturelle comme si on allait passer commande chez Mcdo (oui, j’en ai mangé ce jour-là).

 

Hier, j’ai passé 6 heures à régler cette affaire avec mon père, même pas eu le temps de finir mon petit déjeuner, à peine levée du lit que j’ai du m’habiller en vitesse et vagabonder partout durant toute la journée. Nous sommes allé à la banque de mon père qui se trouve sur Paris, on explique la situation, on fait une opposition aux prélèvements de Sasha Distribution. On part au commissariat de mon quartier pour porter plainte. Un des policiers nous explique que la banque n’avait pas le droit de prélever sans notre signature sur l’autorisation de prélèvement et qu’il faut donc voir avec la banque. Nous retournons à la banque voir une conseillère cette fois-ci et non le gars de l’accueil. Celle-ci nous explique que la nouvelle loi SEPA permette aux entreprises de prélever de l’argent chez un client rien qu’avec ses coordonnées bancaires et même s’il n’a pas signé cette autorisation. (Bravo, le gouvernement français.) *se retient pour ne pas râler*

 

Zut, alors, la banque ne peut toujours rien faire. Tandis que mon père parle avec la conseillère, je regarde encore une fois toutes nos paperasses. Je remarque une chose: le conseiller qui est venu chez nous avait rempli une fiche de la société KSM, or la société, qui a prélevé sur le compte de mon père, se nommait Sasha Distribution. Ils ont un numéro d’émetteur différent. Cela signifie donc qu’ils travaillent ensemble et que la société KSM donne ou vend les coordonnées bancaires à Sasha Distribution. Je demande donc à la banque d’également faire une opposition pour KSM (on sait jamais, vaut mieux prévenir que guérir, surtout qu’apparemment, ils sont capables de tout ces gens-là). Et nous retournons encore au commissariat pour déposer plainte.
C’était la première fois que j’entrais dans un commissariat et même si cela ne colle pas avec le sérieux de cet article, je dois avouer que lorsque j’ai lu ces mots sur le récépissé de dépôt de plainte: « Nous, *nom du policier*, Gardien de la Paix (…) », eh bien, j’ai quand même eu un petit rire dans ma tête malgré la gravité de la situation. Le « Gardien de la Paix » me faisait penser à un genre de film de super héro à la Captain América.

 

En ce moment-même, je suis en train d’écrire une lettre recommandée à la société KSM et à Sasha Distribution pour leur demander un remboursement (parce que presque 200€, ce n’est pas rien), leur dire de stopper les prélèvements parce que de toute façon, nous avons fait opposition et enfin, leur dire qu’attention, nous avons déposé plainte! Je voulais écrire des choses méchantes mais je me suis dis que cela ne faisait pas vraiment civilisé, je n’ai pas envie de leur ressembler, non mais!
Nous espérons que tout cela va bien se terminer sans devoir faire appel à un avocat (mais non, pas le fruit – blague pourrie – quoique, j’aurais aimé leur balancer des avocats pas mûrs dans la face).

 

cameron diaz wtf

 

Ce qui me choque dans cette histoire, c’est que cette entreprise KSM a déjà reçu de nombreuses plaintes et a déjà été trainé en justice et je ne comprends pas pourquoi le big boss est toujours en activité… Je veux dire: et les lois qui disent « les tentatives de fraudes risquent deux ans d’emprisonnement et 30.000€ d’amende », c’est du pipeau? C’est juste du blabla pour faire peur? Pourquoi les policiers ne défoncent-ils pas la porte de son bureau et ne l’arrête pas en le plaquant contre un mur comme on voit dans les films? (Aline, arrête de regarder la télé.)
En attendant, la société continue toujours à faire du porte-à-porte chez les HLM (c’est THE cible) dans toute la France et à mentir en se faisant passer pour des conseillers EDF, en volant des coordonnés bancaires et j’ai même lu qu’il y en avait un qui avait signé à la place de la personne!
D’ailleurs, le conseiller qui était venu avait demandé à ma mère: « est-ce que je peux voir votre compteur d’électricité? » spécialement pour rentrer chez nous et ensuite, faire son speech. Un beau goss qui sentait bon en plus, comment un gars si beau à l’extérieur peut être si moche à l’intérieur?

 

tired

 

J’avais donc passé une des journées de plus fatigantes jusqu’à maintenant et j’étais mentalement à plat de 11h à 23h. M’enfin, la chose positive, c’est que Cultura était sur notre chemin alors j’ai pu passé acheter quelques fournitures créatives pour mes projets (oui, faut toujours saisir l’occasion)… Cette mauvaise expérience m’a aussi appris des choses:

 

– Ne jamais laisser entrer une personne se prétendant être un conseiller EDF sans avoir vérifier sa tenue de travail qui, en général, porte une tenue grise pas sexy du tout et non un élégant costard cravate avec un parfum envoûtant.
– Ne montrer JAMAIS votre facture EDF AVEC les coordonnées bancaires dessus
– Lire TRÈS attentivement un contrat avant de le signer (le policier qui écrivait le récépissé de dépôt de plainte avait oublié de noter un point important, heureusement que j’étais à côté et que je lisais ce qu’il tapait – oui, j’espionne).
– Une des policières m’a dit: « Parfois, vaut mieux aller voir le dieu lui-même que les saints » (ce proverbe me parle, je le garde en tête.)
– Vérifier ses relevés bancaires toutes les semaines (ma mère l’avait pourtant conseillé à mon père, mais vous savez comment sont les hommes, ils n’écoutent jamais mais râlent toujours)

 

Comme cette expérience m’a bien marquée, j’écrirais un futur article sur les bases solides d’une entreprise: « Passion & réflexion, créativité & HONNÊTETE« .
Si quelqu’un a déjà eu affaire à ces va-nu-pieds (j’adore trop les gros mots du capitaine Haddock), n’hésitez pas à raconter ce qui vous est arrivé dans les commentaires ou à m’écrire un mail, cela me rassurerait bien.

 

Vous pouvez aussi lire des témoignages des personnes qui se sont faites arnaquer par la société KSM (anciennement IAG, ils ont changé de nom pour continuer à frauder).
Pour finir: merci de m’envoyer tout pleins d’ondes positives!
Le prochain article sera plus joyeux, je vous le promets.

 [wysija_form id= »1″]

(Visité 1 674 fois, 1 visites aujourd'hui)

Pin It on Pinterest

Share This