Non, tu n’es pas faite pour être entrepreneure si…

 

C’est la première fois, je crois que je décide de créer un article en « tu » mais c’est pour créer plus d’impact! ;) Lis cet article et à la fin, tu sauras si oui ou non, tu peux réussir en tant qu’entrepreneure!

Si tu n’as pas confiance en tes rêves

Si tu ne crois même pas en tes propres objectifs et tes projets, personne n’y croira. Si tu dis que c’est trop dur et que tu n’y arriveras jamais à atteindre cet objectif-là, ne te fatigue pas, laisse tomber tout de suite. Parce que si tu continues le chemin en doutant de ta force intérieure, les gens ne feront qu’y ajouter leurs propres poids de critiques et de découragements.

Tu as BESOIN de croire en toi et en tes rêves si tu veux réussir. Le chemin de l’entrepreneure est faite d’embûches, d’imprévus, d’allers et retours et ce chemin étant hors des sentiers battus, les gens ne se gêneront pas pour te bourrer le crâne de « t’es folle, tu n’y arriveras jamais! », « arrête de rêver ». Alors si tu ne crois pas en toi, tu n’as aucune chance de réussir dans cette voie. Tu es la personne en qui tu dois avoir le plus confiance car quand tu tomberas, seule toi décideras si oui ou non, tu te relèveras.

Alors, ais confiance en toi et tu as les rêves dans ta poche.

 

Si tu n’es pas prête à découvrir qui tu es

Comme je l’ai dit plus haut, sur le chemin de l’entrepreneure, il y a une part d’ombres et une part de lumière. Dans la partie lumière, tu as toutes les récompenses de l’entrepreneuriat: passion, joie, réussite financière, messages de remerciement et d’encouragement. Et dans la partie ombre, ben là, t’as toutes les m**des qui même s’ils viennent de l’extérieur, trouveront écho en toi parce qu’elles étaient déjà là cachées au fond de toi.

Les doutes, les passages à vide, la colère… Tu affronteras tout un tas de ce genre d’obstacles et si tu n’es pas prête à travailler sur toi et à affronter tes démons intérieurs, ceux-ci te dévoreront tout crus. Tu vas apprendre à maîtriser tes émotions négatives, à travailler sur tes attitudes face aux intempéries. Tu vas découvrir ce que tu as réellement envie de faire, ton pourquoi et même ta mission de vie. En creusant à chaque fois au fond de toi, tu trouveras le courage et la force intérieure qui te feront battre n’importe quel obstacle qui se dresse sur ton chemin d’entrepreneure. Tu te battras parce que tu connaîtras ton pourquoi.

Parfois, il y aura des larmes qui couleront sur tes joues, tu auras besoin d’encouragement, de reconnaissance parce qu’au fond de toi, tu es blessée qu’on ne reconnaisse pas la valeur de ton travail. Être entrepreneure, c’est aussi découvrir l’enfant intérieur en nous qui est blessé, c’est toute une aventure à l’intérieur de soi à découvrir nos failles en même temps que nos trésors et comme toute aventure, on en sort toujours plus forte.

 

Si tu crois que tout va se passer comme prévu

J’ai lu une phrase, un jour, qui disait: « si tu veux faire rire l’Univers, raconte-lui ton plan pour les cinq années à venir« . Haha! Tu sais qu’en 3 ans d’entrepreneuriat, j’ai changé de projets au moins 3 fois? À chaque fois que je croyais que cette activité serait la bonne où je m’épanouirais autant financièrement qu’émotionnellement. Mais très souvent, au fur et à mesure que l’on évolue, notre entreprise change elle aussi. Lis donc cet article: [Business] Quand les rêves changent.

La réussite de ton entreprise ne passe pas par une ligne droite toute tracée, elle est un chemin a plusieurs bifurcations et même avec des cul-de-sac parfois. Alors si tu comptes abandonner dès le 1er échec, ben bye-bye! Mais sache que si certains entrepreneurs avaient abandonné dès leur premier échec, on n’aurait jamais su qui était J.K. Rowling ou Stephen King! Ou même moi, tiens. =p

Et pour finir, une citation d’une BD Mickey que j’ai lu, il y a plusieurs années et que j’ai accroché à mon mur, tellement elle me parle: « Lorsque tout est prévu, ce n’est plus la vie! Au contraire, lorsque rien n’écrit, tout est possible! »

 

Alors, avez-vous l’âme d’une entrepreneure, oui ou non?

Ces dernières semaines, pour moi, ont étaient parsemées de jolis projets. Actuellement, je travaille sur l’identité visuelle d’une photographe ainsi que sur la couverture d’une écrivaine (omg! =D) et à venir: la création d’un site web pour un baby planner. Je n’ai donc pas encore eu le temps de refaire la refonte de mon propre site mais il ne me reste que le nouveau logo à finir et le plus dur mission-impossible-du-monde: prendre un portrait de moi. =p

Affronter l’objectif de mon appareil photo, c’est un peu comme les maths, c’est difficile à faire passer. Je crispe mon visage en attendant le déclencheur et les secondes paraissent une éternité. M’enfin bon, au pire, je mettrais une photographie où on ne voit qu’une partie de mon visage. =p D’ailleurs, je n’ai toujours pas fait mon auto-portrait fantastique de Pierrot en stand-by depuis plusieurs mois…. ce sera pour l’année prochaine, je le sens. Bref, trève de blablas, bonne nouvelle semaine à toutes!

PS: il fallait que je vous parle de ça aussi: depuis que je travaille sur mes blocages sur l’argent, j’ai de nombreux projets qui viennent à moi! Je trouve ça vraiment magique et presque incroyable! oO

Commentaires Facebook
(Visité 70 fois, 1 visites aujourd'hui)

Comments

  1. Très intéressant ton article, et bien que l’entrepreneuriat fait peur, cela ne m’empêchera de me lancer un jour. Je pense que c’est fabuleux de se dire que l’on peut tout créer de A à Z.
    En tout cas bravo pour tout ton travail et la passion que tu mets dedans car c’est pour moi primordial dans ce genre de métier.
    Bonne soirée,
    Shannon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up